Boussole ancienne
Avant le départ, les préparatifs.

L'itinéraire prévu.

Bien sûr un tel voyage ne s'improvise pas, à moins de disposer d'un jet privé et des moyens qui vont avec, et encore...
Il faut donc un minimum d'organisation pour prévoir les visas nécessaires au moins pour le début du voyage, définir le sens dans lequel on veut l'effectuer, partir vers l'est ou l'ouest, les continents et les pays que l'on veut visiter. Ces choix ont un impact sur le prix des billets d'avion transcontinentaux et la période de départ la plus favorable du point de vue du climat que l'on s'attend à rencontrer dans les pays traversés, sachant qu'il est quasiment impossible sur un an (durée de validité des billets tour du monde) d'être au meilleur moment climatique dans chaque pays. C'est en fonction de ces principaux critères que nous avons fait notre choix et aussi du fait que nous faisons l'impasse sur l'Afrique et l'Amérique du Nord.
    Pourquoi pas l'Afrique et l'Amérique du Nord?
    L'Afrique parce que passer par ce continent grèverait beaucoup le prix des billets d'avion et aussi pour l'instabilité politique actuelle et l'insécurité de la plupart des pays, sauf peut-être le Maroc et le Sénégal en Afrique de l'ouest et l'Afrique du Sud, et encore.... Nous ne voulons pas être reclus dans des hôtels ou lodges pour touristes, même avec piscine. Nous visiterons certains pays d'Afrique plus tard si nous bouclons notre tour du monde sans pépins.
    Quant à l'Amérique du nord, c'est un choix délibéré car j'ai vécu trois ans en Louisiane dans le sud de Etats-Unis et nous avons eu l'occasion de traverser trois années de suite les USA de la Floride jusqu'à la Californie, en passant par le Grand Canyon (en voici quelques photos) et Las Végas en voiture pendant les vacances d'été, et séjourné quelques jours à New York avant de revenir en France. Ce qui est prévu au retour de ce tour du monde si tout se passe bien, c'est de faire une traversée du continent nord-américain par le Canada, passer par l'Alaska et revenir par les états du nord des USA en passant par le parc de Yellowstone.

Compte tenu de ces remarques, nous prévoyons finalement un départ mi-mai, début juin au plus tard, par le train depuis la petite gare de notre commune de Rixheim ( après 1 km de marche avec nos sacs au dos pour une petite mise en jambes ) pour Bâle puis Berlin, la Pologne et les états Baltes ( Lituanie, Lettonie et Estonie) toujours en train, avant d'arriver à Saint-Pétersbourg, et encore le train pour Moscou avant de prendre le Transsibérien pour Irkoutsk avec arrêt au lac Baïkal, puis le Transmongolien pour Oulan-Bator et les steppes de la Mongolie et enfin Pékin. Après la Chine, nous visiterons les pays d'Asie du sud-est puis le Népal et l'Inde ( ou dans l'ordre inverse? ) avant l'Australie et l'Amérique du sud que nous remonterons de la Patagonie ( décidément Ushuaïa a fait des ravages dans notre subconscient écolo ) au Mexique et retour en France. Mais nous restons flexibles sur l'enchaînement des étapes en fonction des opportunités et des impondérables dont nous ne pouvons nous garantir.

Les billets d'avion (ou pas).

Voilà le chapitre qui m'a le plus donné de fil à retordre! Le casse-tête chinois avant la Chine, la prise de tête intégrale, bien qu'il y ait des dizaines d'avis et d'exemples sur internet. Mais au bout du compte, chaque voyage est particulier et notre itinéraire n'entre bien sûr dans aucun des moules de fabrication de billets de voyage "Tour du monde" proposés par les trois alliances de compagnies aériennes qui se partagent ce marché à savoir: Oneworld, Star Alliance et Skyteam. Chacune a des méthodes de calcul du prix des billets différentes et des zones plus ou moins bien desservies. Au final, après avoir fait tourner leur planificateur de vol pendant des heures, des dizaines de simulations avec chacune de ces alliances, je n'ai pas pu avoir exactement les vols que je souhaitais. Il y a toujours des miles, une escale ou un stop en trop et pas moyen de revenir en arrière. Ce qui m'a rebuté le plus, c'est qu'il faille donner des dates 11 mois à l'avance (limite maximum du délai des réservations ) sachant qu'il faudra quand même confirmer les vols 72h à l'avance, alors que je suis bien incapable de savoir où nous serons exactement dans 11 mois! Cela n'a l'air de rien mais pour moi ça me semble rédhibitoire car on ne peut être sûr d'être en un lieu où on peut facilement contacter l'agence de la compagnie concernée à moins de séjourner trois jours dans ou près d'une grande ville. Je ne nous vois pas non plus camper trois jours dans un aéroport juste pour confirmer un vol ou retourner dans une grande ville (les aéroports sont rarement en centre-ville, excepté Hong-Kong à ma connaissance) et attendre que le temps passe pour le vol à prendre! De plus, chaque changement de réservation peut-être facturé par l'une ou l'autre compagnie d'environ 75 € (ou 100 $).
J'ai aussi pris contact avec les agences bien connues sur le net tels que "Connaisseurs du voyage" à Paris et "Travel Nation" à Londres, très sympas toutes les deux. J'ai pu avoir des devis pour les vols que je voulais (moins chers par Travel Nation) mais toujours avec ce handicap de confirmation à l'avance et sans possibilité d'annulation d'un vol ou de changement d'itinéraire. Je suis assez réticent à l'idée d'être entravé par des considérations administratives de planning et de procédures à respecter avant même de partir.

En foi de quoi, après moult réflexion, nous avons décidé de partir sans réservations de billets et donc de voir sur place. Le premier vol Bangkok-Katmandou ne doit avoir lieu que plus de six mois après notre départ. J'ai pu voir en simulant des vols secs à date rapprochée que le prix total des billets n'excède pas de plus de 300 € le devis de "Connaisseurs du voyage", sans les inconvénients cités ci-dessus. Certes, il y a le risque de ne pas avoir de vol immédiat mais après tout, l'aventure c'est l'aventure, et je ne veux pas mettre dès le début des limitations à notre liberté de voyageurs.

Les visas, les documents annexes.

Il nous fallait trois visas, ceux de Russie, de Mongolie et de Chine, pour débuter notre voyage l'esprit tranquille sans avoir à s'en préoccuper en cours de route. Comme on peut le voir sur internet, c'est le visa russe le plus contraignant à obtenir car il faut disposer d'une "invitation" délivrée par une agence de voyage ou un organisme russe? contre une rétribution de 30$ minimum. N'étant pas particulièrement adepte des démarches administratives et de la patience qui va avec, j'ai décidé de passer par une association qui s'est occupé de tout, Slaventures pour ne pas la nommer, située à Nancy. Certes, cela a un coût, ni plus ni moins cher que par une agence conventionnelle, mais au moins cela sert à faire vivre une assoce de notre grand Est. Je suis d'ailleurs aussi passé par eux pour les réservations de gîtes chez l'habitant à Saint Pétersbourg, à Moscou, au lac Baïkal et en Mongolie et les réservations des billets de Transsibérien jusqu'à Pékin. Pour la Chine, nous avons demandé un visa de 90 jours double entrée: nous comptons aller à Hong Kong où le visa d'entrée n'est pas nécessaire, mais il en faut un pour rentrer (retourner) en Chine. Il nous faudra prendre les visas pour le Vietnam et l'Inde à Pékin, mais comme nous resterons plus de deux mois en Chine, il ne devrait pas y avoir de problème pour les délais d'obtention. Celui pour le Népal peut se prendre à l'aéroport à l'arrivée à Katmandou et enfin le dernier visa est le visa electronique australien que l'on obtient par internet.
J'ai aussi fait faire un permis de conduire international, délivré par la sous-préfecture et gratuit! si, si! il faut juste fournir la photo et il est valable quatre ans... Enfin, tous les documents, passeports, visas, carnets de vaccinations, cartes de groupe sanguin, permis de conduire, ordonnances des médicaments, factures du matériel numérique (en cas de problème aux douanes) ont été scannés et chargés sur le portable, les clés USB et internet.

Les vaccins, la pharmacie.

La santé étant ce que nous avons de plus cher, il convient donc d'en prendre le plus grand soin et de ne rien négliger qui pourrait rendre notre voyage fort désagréable, voir le transformer en épreuve digne d'un parcours du combattant cauchemardesque et même être obligé de l'interrompre, ce que nous voulons absolument éviter. Nous avons donc consulté un maximum pour nous prémunir des pathologies pandémiques que nous pourrions rencontrer au cours d'un tel voyage en fonction des pays et des zones traversés: notre médecin généraliste, le service des Maladies Tropicales de notre hôpital civil ( qui est le seul habilité à vacciner contre la fièvre jaune ), ainsi que des amis médecins voyageurs, et nous avons défini et appliqué le protocole de vaccination suivant:


  Vaccin     Nombre d'injections     Validité  
   Fièvre jaune       1 injection       10 ans   
Typhoïde 1 injection 3 ans
Hépatite A 2 injections:  J;  J + 6mois 10 ans
Hépatite B   3 injections:  J;  J + 30;  J + 6mois    5 ans ou titre anti-corps HBs  
  Méningite A + C    1 injection A vie

Bien sûr, nous sommes à jour du vaccin DTPolio, valable avec rappel tous les 10 ans et avons fait une visite de contrôle chez le généraliste et le dentiste.

Mais la question la plus cruciale concerne le traitement anti-paludéen: faut-il le prévoir, that is the question ? et lequel ? compte tenu des contraintes et du coût d'un tel traitement et des conséquences possibles d'une infection par une seule piqûre de moustique. Il n'existe pas, à l'heure actuelle, de vaccin efficace contre le paludisme
Après avoir pris les avis autorisés des personnes compétentes, nous tranchons pour emporter un traitement conséquent à base de Malarone, soit un cachet par jour à heure fixe à prendre la veille du jour avant d'entrer dans la zone à risque d'impaludation, puis pendant tout le séjour en zone endémique et une semaine après la sortie de cette même zone. Ceci va concerner les zones humides de l'Asie du sud-est, essentiellement le Vietnam, le Cambodge, le Laos, le nord de la Thaïlande et peut-être l'Amazonie en Amérique du sud si nous y faisons une incursion à partir du Brésil ou de la Bolivie. Nous avons éliminé le traitement possible au Lariam, moins contraignant et moins cher mais présentant plus de probabilité d'effets secondaires très néfastes ( nausées, vertiges, douleurs abdominales, délires, état dépressif; bref, toutes choses susceptibles de faire virer un voyage au cauchemar, ce qui n'est pas exactement ce que nous recherchons ).
Ceci ne nous dispense pas, bien au contraire, des mesures préventives les plus adéquates face au paludisme, à savoir le port de vêtements à manches longues imprégnés de Biovectrol Tissu, de répulsif Biovectrol Tropiques sur les parties du corps exposées et de l'utilisation d'une moustiquaire imprégnée de Deltaméthrine pour dormir dans les zones à risque.
Quant à la pharmacie et trousse de secours de voyage, voilà ce que nous emportons pour un an, réparti dans nos deux sacs à dos pour éviter l'éventualité de tout perdre en cas de pépin dans les transports:

- Amoxicilline 1g ( Antibiotique large spectre pour tous types d'infections ORL )
- Ofloxacine 200mg ( Antibiotique pour systite ou infection urinaire )
- Advil 400mg ( Analgésique et antipyrétique )
- Paracétamol 1g et Ixprim 37.5mg/325mg (Analgésiques )
- Rhinofluimicil ( Décongestionnant nasal )
- Spasfon ( Anti spasmodique, douleurs ventrales )
- Spray Biseptine ( Antiseptique )
- Fucidine 2% ( Crème antibiotique pour infections cutanées )
- Dompéridone 10mg ( Anti nausées et vomissements )
- Tiorfan 100mg ( Arrêt des diarrhées, en cas de tourista aiguë )
- Ercefuryl ( Désinfection des voies digestives )
- Azithromycine 250mg ( Antibitique contre infection dentaire )
- Collyre ( En dosettes individuelles )
- Biafine ( Pommade contre les brûlures )
- Crème solaire protection maxi
- Spray répulsif anti-moustiques
- 2 Bandes Elastoplast
- Steri Strip ( Remplace les points de suture pour petites plaies ouvertes )
- Compresses
- Pansements Urgo
- 1 Rouleau de Sparadrap
- 2 Couvertures de survie ( En cas de grand froid en altitude )
- 1 thermomètre
- Pastilles Micropur ( Pour rendre l'eau potable )
- Malarone ( Anti-paludéen )

Tous les médicaments sont rangés dans trois boîtes rigides étanches pour les préserver pour la durée du voyage. Pour gagner en poids et en volume, nous ne gardons pas les emballages d'origine, nous conditionnons les médocs dans des sachets zip de congélation avec juste les notices d' utilisation.( Pour la posologie et le type de molécules en cas de besoin de renouvellement )
Pour ces médicaments, il va de soi que nous emportons une ordonnance pour justification auprès des services de douane en cas de besoin.

Les sacs à dos, le matériel, les affaires personnelles.

Voici enfin la liste de ce que nous emportons dans nos sacs à dos pour ce voyage. La difficulté étant de limiter au maximum le poids et le volume, tout en ayant à faire l’arbitrage entre l’indispensable, le nécessaire, l’utile, et ce qui relève du confort, voir du futile. Où l’on se rend compte à nos dépens combien il est difficile de concilier le fonctionnel, le rationnel, le confort et l’affectif.

Sac à dos Antoine:
-1 sac poubelle pour étanchéité intérieure du sac
-1 tente 2 places
-1 tapis de sol + 8 sardines alu
-1 sac de couchage
-1 sac à viande
-1 p de sandales
-1 p de tongues
-2 tee shirts manches courtes
-1 tee shirt manches longues polyester technique
-1 caleçon long ( pour le froid en altitude )
-1 p gants en soie
-1 p gants polaire
-4 slips
-1 maillot de bain
-1 boxer short
-1 pantalon toile convertible en short avec Zip
-1 pantalon toile multipoches
-2 chemises manches longues
-2 chemisettes manches courtes
-1 p chaussettes hautes
-3 p chaussettes
-1 pull over polaire
-1 p chaussures de marche
-1 veste toile poches multiples avec manches démontables Zip
-1 veste imperméable Goretex avec doublure polaire
-1 boîte Tupp. avec la moitié de la pharmacie
-1 housse de transport sac à dos ( pour voyage avion ) + cadenas à code ( pas de perte de clef…)
-1 cable acier 2m pour attacher les sacs ensemble en consigne
-1 crochet à vis et 1 autocollant pour suspendre la moustiquaire
-1 torche dynamo
-1 outil multifonctions du routard
Poids total en charge: 16 kgs
Sac à dos Chantal:
-1 sac poubelle pour étanchéité intérieure du sac
-1 sac de couchage
-1 sac à viande
-1 moustiquaire 2 places imprégnée anti-moustique
-1 p de sandales
-1 p de tongues
-2 tee shirts manches courtes
-1 tee shirt manches longues polyester technique
-2 soutiens-gorge ( 1 brassière sport )
-1 caleçon long ( pour le froid en altitude )
-1 p gants en soie
-1 p gants polaire
-4 slips
-1 maillot de bain
-1 pantalon toile convertible en short avec Zip
-1 pantalon toile
-2 chemises manches longues
-2 chemisettes manches courtes
-1 p chaussettes hautes
-3 p chaussettes
-1 pull over polaire
-1 p chaussures de marche
-1 veste toile poches multiples avec manches démontables Zip
-1 veste imperméable Goretex avec doublure polaire
-1 rouleau de ruban adhésif ( scotch large solide ) pour réparation provisoire déchirure sacs
-1 set de popote alu anti adhésif
-1 boîte Tupp. avec l’autre moitié de la pharmacie
-1 housse de transport sac à dos ( pour voyage avion ) + cadenas à code ( idem )
-1 torche dynamo
Poids total en charge: 13.2 kgs
Sac de randonnée jour Antoine:
-1 sac poubelle pour étanchéité intérieure du sac
-1 poncho pluie
-1 ultraportable + batterie de rechange
-1 appareil photo réflex numérique + batterie de rechange + petit trépied
-1 camescope numérique à disque dur + batterie de rechange
-3 DVD RW pour graver les photos et vidéos en cours de route
-1 lampe frontale à leds + piles
-1 porte carte imperméable A4
-1 boussole ( pour ne pas perdre le Nord! )
-1 gourde 1l alu
-1 thermos 0.5l ( thé )
-1 set couverts alu pliable
-1 carnet à spirale, crayon, gomme, stylo-bille, post-it, gros stylo-feutre noir, surligneur,
  trombones, élastiques, étiquettes adhésives…
-1 serviette à séchage ultra-rapide ( essorable à 90% )
-1 rouleau PQ
-1 chèche coton/lin
-1 chapeau
-1 p lunettes de soleil + 1 p lunettes de vue pour la lecture ( eh oui, les bras ne sont plus assez   longs! ) avec étui rigide
-1 tube crème solaire haute protection + stick anti-gerçure + spray anti-moustiques
-1 couteau suisse multifonctions
- sacs plastiques ziplock (pochettes étanches)
-1 réveil alarme de voyage
-1 briquet
-1 jeu de 54 cartes
-1 calculette ( pour le change de nos devises en monnaie locale )
-1 guide Lonely Planet ( celui du pays en cours de visite )
Poids total en charge: 8.6 kgs
Sac de randonnée jour Chantal:
-1 sac poubelle pour étanchéité intérieure du sac
-1 poncho pluie
-1 appareil photo compact numérique
-1 lampe frontale à leds + piles
-1 câble RJ45 de 5m pour le portable
-1 rallonge électrique de 5m + multiprise
-1 set d’adaptateurs de prises électriques international ( pour les chargeurs )
-1 gourde 1l alu
-1 set couverts alu pliable
-1 thermos 0.5l ( thé )
-1 carnet à spirale, crayon, gomme, stylo-bille, post-it pour marquer les pages des guides ,   surligneur
-1 petit nécessaire de couture ( fil coton, aiguilles, épingles à nourrice, quelques   boutons   neutres )
-1 tube de super colle gel
-1 serviette à séchage ultra-rapide ( essorable à 90% )
-1 trousse de toilette : ½ savon de Marseille dans un porte-savon, savon antibacterien liquide,
  2 brosses à dent, 1 tube dentifrice, 1 rasoir mécanique + lames de rechange, 1 petite brosse à   ongles dure, 1 déodorant anti-transpirant, boules Quies, petit nécessaire de manucure et   pédicure, coton-tiges , 1 peigne    1 brosse à cheveux
-1 rouleau PQ
-1 bte lingettes humides
-1 tube gel lessive
-1 chèche coton/lin
-1 chapeau
-1 p lunettes de soleil + 1 p lunettes de vue pour la lecture ( idem que moi !) avec étui rigide
-1 tube crème solaire haute protection + stick anti-gerçure + spray anti-moustiques
-1 bouche vidange évier ( pour pouvoir tremper et faire la lessive )
-1 couteau suisse multifonctions
-1 briquet
-1 cadenas à code plus gros pour fermer casier ( consigne ) ou chambre
-10 mètres de fil de pêche nylon ( étendage, réparations, fixations…)
-1 guide Lonely Planet ( celui du pays suivant à visiter ) --> anticipation, préparation ( ça, c'est mon côté scout toujours...! )
- sacs plastiques ziplock ( pochettes étanches )
Poids total en charge: 6 kgs

Le barda

Le "barda" qu'il va falloir porter autour du monde!.

Si nous avons oublié quelque chose d'important, nous avons toujours la possibilité de compléter notre équipement en cours de route, à condition de pouvoir nous surcharger un peu plus!
Précisons que la plupart des vêtements sont en tissu léger à séchage rapide et que nous avons choisi tout notre matériel en fonction de son rapport qualité/prix mais aussi de sa légèreté, de son confort ( anti-transpirant ) etc...

Un site internet ou un blog?

Dilemme! Un site web ou un blog? Euh...ben, les deux, mon commandant! Après avoir pesé les avantages et les inconvénients de l'un et de l'autre, je choisis de ne pas choisir. Si le blog est plus simple à mettre en oeuvre grâce aux logiciels WYSIWYG (what you see is what you get: ce que vous voyez est ce que vous obtenez) présents sur la toile, vous ne pouvez pas tout faire comme vous voulez, au gré de votre inspiration. Vous êtes tenu de respecter une structure et des règles propres au logiciel de construction et de publication de l'éditeur du blog considéré. (par exemple sur le blog, j'ai dû scinder ce chapitre des préparatifs en deux parties à cause de la limitation à 64000 caractères par article sur overblog.) Quant au site web, vous pouvez le faire comme vous l'entendez, vous n'êtes limité que par votre connaissance de l'utilisation des outils du langage de programmation et votre sens artistique. Suite à ce constat et n'ayant jamais programmé, partant donc de rien et ne voulant pas arriver nulle part, j'ai pris mon courage à deux mains et après avoir avalé un cours d'XHTML et de CSS2 en une dizaine de séances à l'Université Populaire près de chez moi en guise de hors-d'oeuvre, passé quelques nuits blanches sur les tutoriels traitant du sujet sur le web comme plat de résistance( je ne saurais que trop vous recommander: Le Site du Zéro, très pédagogique et celui-ci, plus didactique: Alsacréations, très complet ), j'ai repris une pincée de JavaScript avec un zeste de PHP. Vous pouvez juger du résultat, bien modeste j'en conviens, en allant visiter mon site en construction sur les sites perso de SFR, de FREE, ou de Numericable et mon blog .

Mais là, j'ai la satisfaction (mon côté égocentrique, allez-vous me dire!), même si je ne suis pas devenu programmeur-développeur, loin s'en faut, de l'avoir fait moi-même.

Et puis il ne faut surtout pas négliger l'aspect pratique sous l'angle de la fiabilité et du poids en Mo d'un site fait par un logiciel "clés en mains" et celui fait par un simple éditeur de texte HTML et CSS comme celui que j'ai utilisé. (Geany) De plus, selon le vieil adage, " il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier ". Lorsque je constate les difficultés récurrentes (cf. les FAQ et forums de voyageurs) qu'il y a quelquefois à uploader, pardon, charger les pages sur un site ou un blog chez les FAI ici en France, disposant du câble ou de l'ADSL haut débit, je frémis en pensant aux difficultés à venir au fin fond du Népal, dans un cybercafé disposant de vieux PC équipés de modems à 56 Kbits/s, avec des coupures de courant intempestives. Et je ne parle même pas du chargement d'albums photos et de vidéos haute définition. Mais restons "zen", après tout il y a toujours un moyen de s'en sortir, les nombreux témoignages sur les sites et les blogs en font foi.

Pour l'hébergement du site, une chose est à prendre en considération sur les sites gratuits qui foisonnent sur le web, c'est que tout ce qui est gratuit sur le web ne le reste pas forcément longtemps ! Et nous avons besoin d'un site fiable et stable pour un tel voyage. J'ai donc opté pour OVH qui me coûte 35€ par an avec le nom de domaine en ".fr" compris, notretour.fr, qui est maintenant référencé par les moteurs de recherche: il suffit de taper " http://notretour.fr/ " dans la barre d'adresse d'Internet Explorer ou de Mozilla Firefox, c'est même plus simple qu'un coup de fil... Cela ne nous empêche pas bien sûr de garder les sites gratuits chez notre FAI et SFR ainsi que notre blog. Pour avoir accès à tous les fichiers sur les serveurs et charger les carnets sur les sites, j'utilise et recommande le logiciel FileZilla, licence GPL, qui offre les fonctionnalités standard d'un logiciel FTP. Je l'emmène d'ailleurs en dépannage sur une clé USB en plus du portable, on ne sait jamais! Enfin, ayant (trop!) anticipé les difficultés de mon apprentissage, je vais avoir tout le loisir de peaufiner mon site d'ici le grand départ. Peut-être que d'ici là les incompatibilités entre IE7 et Firefox se seront estompées, ce sont les principales difficultés que j'ai eu à résoudre de mon point de vue. On peut toujours espérer!

L'administratif, les assurances.

Etant tous les deux retraités, il n'y a pas de démarches administratives spécifiques à faire, sinon la demande de la carte européenne d'assurance maladie qui peut être utilisée dans la partie européenne de notre voyage, c'est à dire jusqu'aux états Baltes. La demande a été faite par internet et les cartes, valables un an, nous ont été envoyées par la poste.
Pour les impôts, j'ai pu faire la déclaration des revenus de 2009 par internet, les paiements par prélèvements étant automatiques depuis des années. J'ai transféré sur mon portable les certificats d'accès à notre dossier fiscal. J'ai quand même prévenu l'inspection des impôts de notre départ pour le cas où l'année prochaine je ne pourrais pas faire la déclaration électronique en temps et en heure. Du fait qu'il n'y a que les revenus des retraites à déclarer, cela ne devrait pas poser de problème, puisque les organismes envoient directement les relevés des sommes versées à l'administration fiscale.
Comme nous gardons notre appartement qui sera occupé par notre fils, il n'y a pas de changement à faire en ce qui concerne l'assurance multirisque habitation. L'assurance de la voiture qui restera dans le garage avec la batterie débranchée a été réduite à la responsabilité civile. L'autre voiture, prêtée à mon beau-frère durant notre absence, reste assurée tous risques. Nous avons changé l'option de l'assurance familiale afin de bénéficier d'une garantie étendue en cas de nécessité de rapatriement pour accident ou maladie grave, et cela pour un surcoût annuel de 38 €.
Pour tout le reste, il n'y a rien de changé puisque nous gardons tous nos abonnements EDF, Numéricable et SFR pour les téléphones fixe et portable, et toutes les factures ainsi que les charges au syndic sont payées par prélèvement automatique.

L'équipement et le budget.

Ah les sous! le nerf de la guerre. Nous distinguons deux postes: ce que nous avons dépensé avant même de partir et ce que nous prévoyons de dépenser au cours de notre voyage. Pour faire plus professionnel, on parlera de budget d'investissement pour ce qui est des dépenses avant le départ (achats d'équipements, paiement des billets d'avion "Tour du monde", des premiers visas, des vaccins et de la pharmacie, frais d'assurance rapatriement,hébergement de notre site, etc...) et de budget de fonctionnement prévisionnel, concernant les dépenses au jour le jour pendant notre tour du monde.

Voici un tableau récapitulatif des dépenses engagées avant le départ:

Article Quantité Prix unitaire Prix
Matériel et habillement
Total 4015.85 €
Couverts alu pliables 2 3.99 € 7.98 €
Couteau multifonctions 2 3.99 € 7.98 €
Lampe frontale Petzl Tikka Plus 2 34.90 € 69.80 €
Poncho Quechua       2 17.90 € 35.80 €
Boussole Recta TD 420 1 27.90 € 27.90 €
Porte-carte 1 4.90 € 4.90 €
Pantalon Forclaz 50 Phantom    A* 1 20.00 € 20.00 €
Tee shirt Forclaz 50 MC    4 6.90 € 27.60 €
Gants Arpenaz 600 Etna 2 4.95 € 9.90 €
Gants soie 2 7.90 € 15.80 €
Chaussures Salomon Revo SCS GTX    A* 1p 149.90 € 149.90 €
Sac boule nylon (pour faire les courses) 2 1.50 € 1.50 €
Portefeuille tour de cou 2 3.99 € 7.98 €
Thermos 0,5 l 2 3.99 € 7.98 €
Sacs de congélation    2x20 2 1.50 € 3.00 €
Sac de couchage Bionnassay down -5°C   2 129.90 € 259.80 €
Drap de soie (sac à viande) Cocoon 2 29.90 € 59.80 €
Tente bivouac T2 Ultralight Pro 1 94.90 € 94.90 €
Tapis de sol   2,50x2,00m 1 5.90 € 5.90 €
Piquets alu (sardines) 1 2.50 € 2.50 €
Moustiquaire Imprégnée biplace 1 39.90 € 39.90 €
Gourde 1,5 l    Quechua 2 8.90 € 17.80 €
Sac à dos 70+10 Forclaz Symbium 3   A* 1 104.90 € 104.90 €
Sac à dos 70+10 Forclaz Symbium L   C* 1 104.90 € 104.90 €
Housse de transport aéroport (pour les sacs à dos en soute) 2 50 € 100 €
Sac à dos de jour Wenger pour matériel numérique   A* 1 49.90 € 49.90 €
Sac rando de jour Forclaz 37 Ultralight   C* 1 39.90 € 39.90 €
Housse imperméable pour sacs à dos de jour 2 8.90 € 17.80 €
Portefeuille ceinture 2 5.90 € 11.80 €
Set popote anti-adhésif 2 personnes 1 19.90 € 19.90 €
Chemise Forclaz 900M 2 27.90 € 55.80 €
Chemise Arpenaz 300ML 2 9.95 € 19.90 €
Chemise Arpenaz 500ML   A* 1 19.00 € 19.00 €
Pantalon convertible Columbia   C* 1 34.90 € 34.90 €
Pantalon multipoches Arpenaz 500L   C* 1 34.90 € 34.90 €
Pantalon convertible Columbia   A* 1 49.90 € 49.90 €
Collants Kalenji Defuz 1000 (caleçon long contre le froid en altitude) 2 13.90 € 27.80 €
Débardeur Forclaz 100L    C* 2 9.90 € 19.80 €
Chemisette Arpenaz 200M   A* 2 12 € 24 €
Chaussettes grande randonnée Forclaz 500 6p 9.95 € 59.70 €
Tee shirt Forclaz 50 4 6.90 € 27.60 €
Sandales Arpenaz 700 Kalahary Tulip    C* 1p 29.94 € 29.94 €
Sandales Arpenaz 600 Vibram   A* 1p 49.90 € 49.90 €
Tongues 2p 5 € 10 €
Torche dynamo Frendo 2 9.90 € 19.80 €
Chapeau Forclaz Imper. Phantom    C* 1 11.90 € 11.90 €
Spray Biovectrol Tissu 1 11.90 € 11.90 €
Couverture de survie légère 2 2.95 € 5.90 €
Serviette compacte, séchage rapide 2 6.90 € 13.80 €
Chapeau    A* 1 89.50 € 89.50 €
Tee shirt manches longues Arpenaz 100 ML 2 12.90 € 25.80 €
Set d'adaptateurs de prise électrique universel 1 29.90 € 29.90 €
Pull over polaire Lafuma 2 18.90 € 37.80 €
Veste Evolution Triclimate The North Face    A* 1 219.90 € 219.90 €
Veste Lady Talys Roc 3 en 1 Millet    C* 1 259.90 € 259.90 €
Chaussures Rhyolite GTX Adidas    C* 1p 79.90 € 79.90 €
Chèche coton 2 10 € 20 €
Gilet multipoches trekking   C* 1 29.90 € 29.90 €
Débardeur Forclaz 100   C* 2 9.90 € 19.80 €
Gilet multipoches Columbia outdoor   A* 1 39.90 € 39.90 €
Sous-total 2560.65 €
Santé et pharmacie
Vaccin Fièvre Jaune      A*     C* 2 42.00 € 84.00 €
Vaccin Typhoïde      A*     C* 2 30.20 € 60.40 €
Vaccin Hépatite A               A*     C* 2+2 42.30 € 169.20 €
Vaccin Hépatite B               A*     C* 3+3 18.60 € 111.60 €
Vaccin Méningite A et C          A*     C* 2 32.40 € 64.80 €
Pharmacie ( global médicaments non remboursés Sécurité Sociale ) 1 63.26 € 63.26 €
Anti paludéen : Malarone ( non remboursé Sécurité Sociale ) 2 boîtes 45.50 € 91 €
Sous-total 644.26 €
Billets et administratif
Frais consulaires pour visas Russie, Mongolie, Chine 2 130 € 260 €
Frais d'agence pour démarches visas et invitation (Russie) 2 117 € 234 €
Cotisations, frais de dossier association Slaventures 1 70 € 70 €
Hébergement site web OVH 2 ans 1 29.87 € 59.74 €
Hébergement photos chez Flickr 2 ans 1 24 € 48 €
Billets de train Rixheim-Berlin 2 34.60 € 69.20 €
Cotisation FUAJ 1 an (Fédération Unie des Auberges de Jeunesse ) 2 16 € 32 €
Changement d'option assurance multirisque familiale (rapatriement) 2 19 € 38 €
Sous-total 810.94 €

*A  Antoine    *C  Chantal

Voilà, j'ai essayé d'être aussi complet et précis que possible.
Vous l'aurez compris, presque tout l'équipement et l'habillement a été acheté à Décathlon Wittenheim. Je ne compte pas les dépenses dans le matériel photo, vidéo et ordi portable: appareil photo réflex numérique, appareil photo numérique compact, camescope numérique, ordinateur portable, car j'aurai de toute façon acheté ou renouvelé ces appareils (et cela alourdirait considérablement le budget voyage).

Pour le budget voyage proprement dit, on fait au plus simple en comptant une dépense moyenne par jour de 60 € pour la nourriture, le gîte et les transports pour nous deux, soit 21900 € sur l'année. Et on a de la chance, l'année bissextile est passée! Il faudra malheureusement y rajouter les frais de retraits d'argent aux DAB, les frais de change, les frais de visas supplémentaires, les visites de sites payants, et le coût des connexions internet dans les cybercafés pour la mise à jour de notre site et du blog.

Soyons optimistes, nous verrons si nous pourrons tenir ce budget. C'est aussi pour cela que j'ai prévu un chapitre "Bilans" à la fin du périple.

Les guides.

Ah! voilà un sujet sur lequel on pourrait épiloguer des heures sans arriver à un consensus pour mettre tout le monde d'accord, chacun ayant ses préférences et des arguments pour étayer son choix en fonction de ses attentes (cf. les discussions et les retours d'expérience sur les forums Tour du monde): infos pratiques et/ou culturels, style d'écriture, présentation en couleurs ou pas, qualité et solidité de la reliure ( important pour un usage fréquent ), prix, et surtout poids dans le sac à dos, etc... Le choix est pléthorique, avec des classiques comme le Guide du Routard, le Lonely Planet, mais aussi de moins connus comme Neos, GEOguide, Footprint ( en anglais ), Le Petit Fûté etc... Il faut partir du principe qu'un guide n'est pas une bible. C'est juste un recueil d'informations collectées à un instant donné par une personne donnée, dans des circonstances données. Il y a autant de points de vues que de voyageurs décrivant une même réalité. Les informations qui figurent dans les guides sont périssables, les choses et les prix évoluent constamment en fonction de la sitution politique et économique du pays considéré et peuvent facilement rendre une édition obsolète d'une année à l'autre.
En résumé, pour les routards que nous sommes ou voulons être, c'est le guide à vocation pratique qui nous intéresse le plus. On en attend qu'il nous simplifie la vie dans un pays inconnu, qu'y figurent une sélection d'hébergements bon marché, de restos sympas à prix abordables, des meilleurs plans pour visiter les sites incontournables, des moyens de transport locaux les plus pratiques à utiliser... le tout commenté, avec surtout des prix et des cartes à jour pour s'y retrouver facilement et éviter les pièges à touristes et les arnaques qui peuvent vous gâcher une étape.
C'est encore mieux s'il y a une petite introduction sur la culture et les us et coutumes du pays visité. Découvrir les autres cultures par nous-mêmes est par ailleurs une des raisons d'être de notre tour du monde. Pour un voyage comme le nôtre couvrant plusieurs destinations, il est quasiment impossible de partir avec tous les guides dans son sac: beaucoup trop lourd ! Le mieux est donc d'acheter les 3 ou 4 premiers guides nécessaires puis de se procurer les autres au fur et à mesure. On les trouve dans les bonnes librairies, chez les bouquinistes, dans les AJ, les aéroports... Il aussi possible de les échanger, acheter, et vendre à d'autres voyageurs au gré des rencontres.

Pour toutes ces raisons, notre choix s'est fixé sur les Guide du Routard de la Pologne et capitales Baltes, de St Pétersbourg-Moscou, de la Chine et de l'Inde du Nord, et du Transsibérien de Lonely Planet. Pour les autres destinations, nous nous les procurerons pendant le voyage.

Je terminerai ce chapitre avec une mention spéciale personnelle pour un tout nouveau guide de conception très originale ou plutôt un vade mecum qui facilite le voyage indépendant en Chine ( d'où son titre: Voyager facile en Chine ) pour tous ceux qui ne parlent pas le chinois, soit la quasi totalité des voyageurs, et qui veulent malgré tout pouvoir se débrouiller tout seuls dans ce pays immense.

Photo du guide Voyager facile en Chine.

Il est l'oeuvre d'un routard normand amoureux passionné de la Chine et qui y a effectué plusieurs voyages pendant ses vacances, Laurent Gallois, et d'une amie commune chinoise, Du Guimei, qui a été mon interprète de français il y a 30 ans, quand j'ai travaillé en Chine et avec laquelle j'ai entretenu une correspondance amicale depuis. Chantal et moi sommes d'ailleurs impatients de la retrouver ainsi que sa famille. Guimei m'a envoyé un exemplaire de ce guide par la poste et ce guide m'a fait une très bonne impression, c'est pourquoi je n'ai aucun scrupule à le recommander chaudement à tout voyageur désireux de tenter une aventure en toute autonomie concernant les transports, la nourriture et l'hébergement. Malheureusement, il n'est pas encore édité en France et il faut se le procurer sur place ( pour l'équivalent d'environ 7 € ) mais j'espère de tout coeur qu'il se trouvera un agent pour l'éditer en France.

La logistique.

Nous avons nos passeports, carnets de vaccination, permis de conduire national et international ( l'international ne suffit pas pour certains pays ), certificat d'assurance/assistance ( Macif/IMA ), photos d'identité ( pour les visas à prendre en cours de route ) 2 cartes de crédit, et devises ( dollars et € ) dans un portefeuille ceinture plat de sécurité.
Les photocopies des documents importants ( passeports, visas, permis, etc...) sont dans une pochette plastique imperméable dans mon sac de jour. L’argent au jour le jour nous le portons chacun dans une pochette tour de cou et un porte-monnaie classique dans une poche. Les scans de tous les documents ( personnels, santé, ordonnances médicaments et factures gros matériel... ) sont répartis sur nos clés USB et aussi stockés sur mon ordi portable et sur le Net en cas de perte ou de vol. J'ai aussi un accès à mon compte bancaire et à mon chargé de clientèle par internet au cas où...
Comme notre fils occupe notre appart, la communication sera facilitée via internet et le téléphone portable en cas de nécessité ( à utiliser avec modération vu les tarifs pratiqués à l'étranger par notre opérateur ). Par contre, il nous suffira de donner par mail un numéro fixe dans un pays où nous serons à notre fils, ( sauf Mongolie, Vietnam, Cambodge, Népal, Bolivie et Equateur, rien n'est parfait!...) et il pourra nous appeler gratuitement grâce à la box du téléphone fixe, en cas de besoin. La famille est aussi joignable ainsi que quelques amis avec lesquels nous avons partagé les préparatifs de ce voyage.


Nous voici à un peu plus d'un mois du grand départ fixé au 11 mai 2010. Cela faisait longtemps que ce voyage nous trottait dans la tête, mais il a pris corps il y a un peu plus de deux ans et depuis il ne s'est pas passé une journée sans que nous y ayons pensé ou travaillé. Et maintenant nous voilà prêts physiquement, matériellement et mentalement à entreprendre ce tour du monde dont nous avons rêvé et que nous comptons faire partager à tous ceux que nous aimons, enfants et petits-enfants, amis et connaissances et aussi ceux que nous rencontrerons. Nous allons faire une tournée d'au revoir à la famille et amener nos chiens chez ma belle-soeur Régine en Italie avant de partir et ensuite comme disent nos amis américains "Let's rock'n roll!" ou plutôt mes amis cajuns de Louisiane " Laisse le bon temps rouler!".


A suivre dans les carnets de voyage.